À propos

Quand tout devient clair derrière mes yeux…
a-propos
 
Mariette et sa maison. La Maison de Mariette. Deux en un et l’un ne va pas sans l’autre.
La Maison, c’est un « petit musée consacré aux œuvres de Mariette, artiste dans la mouvance de “l’art singulier” œuvrant dans le domaine des reliquaires, icônes, ex-voto, sur des mises en scène de notre quotidien. » C’est un bunker énorme en haut d’une colline. Un sanctuaire halluciné et hallucinant. C’est quelque part en Isère, entre la plaine du Guiers et le massif de la Chartreuse. Au loin on aperçoit les montagnes. C’est un univers à soi, un monde à part entière, insoupçonnable derrière les hauts murs de sa forteresse et la nature autour. C’est par hasard que j’y suis entrée, sans connaître et sans me douter. Au vert des arbres, au gris-béton de l’enceinte, au bleu lointain des sommets a succédé le rouge, écarlate, pourpre, sombre et presque noir du dedans. De la Maison de Mariette.
J’ai posé des questions, parce que curieuse, mais sans être sûre que questionner soit le meilleur moyen de rencontrer Mariette et sa Maison. Au fil de la petite correspondance qui s’est installée entre nous, j’ai découvert une personne incroyablement belle et généreuse, toute en douceur et en spontanéité, emplie de tendresse pour toutes les choses qui l’entourent et d’un amour infini pour ses enfants et sa famille.

Via:Rosa Abdaloff : le blog